samedi 12 janvier 2019

SPEEDBALL13 : dernier jour !


Ca se passe par là :



INTERVIEW : les Krokaga

Duo dans la vie comme dans les cases, les Krokaga sont composé de Nat ( au dessin) et Lolo (au scénario ), maniant depuis des années un humour grinçant et rebelle avec leurs personnages fétiches Sadia et Mazoch, entre autre dans Psikopt ou le Monde Libertaire. Et depuis deux ans: dans SPEEDBALL !




1 / Salut les Krokaga, vous pouvez vous présenter pour ceux qui vous connaissent pas encore ?


On est 2 zombies qui ont créé Sadia et Mazoch, 2 punks rockers anti tout.

2 / Comment vous vous êtes retrouvés dans SPEEDBALL ?


Un peu comme David Vincent,  on s'est perdu sur la planète terre et personne ne veut croire en ce qu'on est . Depuis c'est la merde! 



3 / Vous pouvez nous parler un peu de votre BD dans le prchain SPEEDBALL : Maledixion ?

Suite à l'appel de Almahuluk, on a évoqué les esprits en jouant au ouija et c'est Carol Anne qui nous a répondu. Sous l'emprise du Poltergeist, on se devait de dévoiler une malédiction commerciale.


4 / Et sinon c'est quoi votre pire malédiction ?

La pire malédiction pour nous, c'est qu"actuellement, on a pas assez de cônes sur mon portable solaire pour contacter l'intendance martienne afin qu'elle nous rapatrie, car sur terre, c'est l'enfer: on se comprends pas!

 5 / Un dernier mot ? Un sort à lancer aux lecteurs ?

" qui que se soit lise notre histoire ne pourra jamais l'oublier. Elle grandira en lui jusqu'à devenir sa raison d'être!" HAHAHAHAHA! Tel est notre sort jeté!


Les Krokaga sont régulièrement puboiés dans le Monde Libertaire.

Et sinon pour lire leur BD dans le dernier SPEEDBALL, c'et par !



jeudi 10 janvier 2019

INTERVIEW : Gwen Tomahawk


Illustrateur talentueux à la gentillesse légendaire ( que l'on a pu voir entres autres dans les valeureux magazines Aaarg et Distorsion ), Gwen Tomhawk est un des piliers graphiques de Speedball, ses illustrations poético-grotesques rythmant le zine depuis son passage à la couleur. 

1/ Salut Gwen. Tu peux te présenter pour ceux qui te connaissent pas ?
Salut à toi ! Moi c'est Gwen Tomahawk, j'habite à côté de la forêt, c'est mon côté ourson mais je ressemble plutôt à un leprechaun qui kiffe la bd indé, l'illustration, la peinture, le punk, le metal... En ce moment je suis grave dans le bon gros vieux rock psyché des 60-70's. Je collectionne de la musique de toutes sortes : je ne peux pas me passer de ça quand je dessine. Alors que dire de la bière !!!!!! Ben je me transforme en Gremlins, mais j'attends pas minuit. Visiblement j'aurai un bébé de 7 mois dans le ventre qui pête sans arrêt.



2/ Ha ha ça doit être sympa sur les stands !
Comment tu t'es retrouvé dans Speedball ?
De potes en commun, j'ai connu Melvin, Mina, Slo, Chester, Jess-X, Madd, Péco, ... Au début, ils m'avaient proposé de venir fresquer au sein du collectif Humungus pour un festival concert/anniversaire au squat des Tanneries à Dijon, megateufl !
Quelques fresques ont suivi  et de FIBD en FIBD, de beuverie en beuveries, nous voici déjà au treizième Speedball et de nouvelles rencontres se sont faites depuis : Gromain, Jokoko, Syl, Beuh, Dayou, la team Bunker Komix et le 23, ... Tout ça c'est l'histoire d'une bonne grosse bande de potes qui s'éclatent ! Le bateau de pirates est en perpétuelle mutation sur une vague qui reste dans les mêmes (s)trip(e)s et un credo bien marqué.
Pour ma première participation, on a utilisé une partie de mon panoramique "Toxique" dans le Speedball.#6. C'était trop bien de rejoindre la team que j'avais vu en touriste à Angoulême des années auparavant quand j'étais tout jeune, tout puceau et que je connaissais pas grand chose, ni grand monde.






3/ Ha merde ça nous rajeunit pas non plus. Tu peux nous parler un peu de ton taff dans le Speedball 13 ?
Pour le coup, je fonctionne plus à l'illus one shot. Depuis le début que j'y participe, j'ai testé pas mal de choses et c'est toujours un plaisir de voir ce que les autres ont réalisé sur un thème annuel et de se retrouver avec nos bébés entre les mains pour festoyer en Angougou. Pour celui de la Malédiction du #13, je me suis orienté vers des destins tragiques et pour la plupart mystérieux de célébrités.



4/ et sinon à titre perso, c'est quoi ta pire malédiction ?
Je ne vois pas vraiment de malédiction dans ma vie, pour le moment, tout se passe bien. Le truc cool, c'est d'avoir des proches que j'aime et qui m'aiment (c'est mon côté bisounourson). Des fois je pratique la mal-diction car je suis dilsequexi, c'est juste que je suis trop bourré, et pis y'a Alzheimer et Parkinson qui rôdent le lendemain ! Je n'ai pas été maudit en mode Hard x Core car j'en écoute suffisamment. Je suis fou mais parfois chiant et terre à terre "Boooorn Stubboooooorn !" et c'est loin d'être mes seuls défauts, d'ailleurs qui n'est pas un peu timbré ?

5/ un dernier mot ? Un sort à jeter aux lecteurs ?
Je n'ai surtout pas de sort à jeter aux lecteurs, vu ce qu'on se prend déjà dans la gueule par ce système de merde dans lequel on vit : nous sommes déjà maudits !
"When there's no room in hell, the dead will walk the earth ...."
Merci à toi !
Vous pouvez retrouver le taff de Gwen Tomahawk ICI !

Et pour précommander le prochain SPEEDBALL13 c'est là :







mardi 8 janvier 2019

SPEEDBALL13 : le T-shirt !

Comme tous les ans on sort un Tshirt pour accompagner la sortie du prochain Speedball.
Cette année c'est Madd qui s'en est chargé !



Le t-shirt est disponible avec certaines formules de précommandes du Speedball 13, et c'est par ici :



lundi 7 janvier 2019

SPEEDBALL 13 : la couv' !

Voici la couverture du prochain SPEEDBALL : Maledixion, réalisée avec haine et sorcellerie par SLO.


Pour précommander le zine an avant -première, c'est par !


vendredi 4 janvier 2019

INTERVIEW : Marc Brouillon



Connu et largement suivi par une horde de lecteurs metalleux pour son blog (et BD) à succès, Marc Brouillon est un auteur talentueux au trait instantanément identifiable, souvent engagé, toujours passionné. Entre deux encrages, une manif et une bière tiède, il prend le temps de nous répondre, à l'occasion de son arrivée dans Speedball 13.





1/ Salut Marc , c'est ta première participation dans Speedball.
Tu peux te présenter pour ceux qui te connaissent pas ?


Marc Brouillon : Salut à vous lecteurs et lectrices de Speedball ! Alors moi je suis blogueur BD depuis 2011. J'ai commencé avec des petits strips racontant des anecdotes de metalleux et des concerts, avec un angle humoristique. Avec le temps, mon blog, "Le Petit Metalleux Illustré", a bien grandi et la communauté aussi. Ça m'a permis de lancer un Ulule fin 2017 pour financer l'impression de ma toute première BD l'année d'après. À côté je suis graphiste, ce qui fait que j'aime bien testé des styles différents. Autant sur mon blog, j'ai un style BD assez franco-belge, autant pour Speedball, j'ai voulu être plus graphique. J'ai été du côté de Mignola en terme d'inspiration et je pense que ça se sent.



2/ Comment tu t'es retrouvé dans Speedball ?
Fatalement le milieu metal étant pas bien grand, j'ai fini par rencontrer Slo, dessinateur de Metal Maniax, qui officie dans Speedball depuis les début je crois. Son travail était un peu à l'origine de mon blog, c'est en voyant que l'on pouvait faire de la BD sur cette culture que je me suis dit : "pourquoi pas moi ?". Et donc on s'est rencontré plusieurs fois, en 2014 il m'a même édité un petit recueil d'illustration sur la mythologie viking, "Black Beards" (dans un style encore différent, très graphique et très primitif). Déjà à l'époque, il m'avait proposé de participer à un numéro de Speedball mais, j'étais beaucoup trop pris par mes études. Aujourd'hui, c'est un peu une revanche que je prend.

3/ Tu peux nous parler un peu de ta BD dans le Speedball 13 ?
En réalité, c'est un projet que j'ai en tête depuis quelque temps. J'adore Batman mais en me politisant j'ai commencé à le regarder avec un autre regard.
Maintenant, je vois juste un grand bourgeois tabasser des pauvres et des malades. Ce qui est marrant c'est qu'il passe son temps à attraper et remettre indéfiniment les mêmes mecs en taule, ça démontre déjà l'inutilité de la prison comme moyen de réinsertion. Si Batman se posait deux minutes pour réfléchir aux causes de la criminalité à Gotham, il serait anti-capitaliste et peut-être qu'il utiliserait sa fortune autrement. Du coup le projet du Spectre, ça vient de cette frustration : les super héros c'est souvent de droite. Moi je rêve d'un super-prolo, un mec ou une nana qui lutte contre le capitalisme et les fafs, je rêve d'un Batman qui va chercher Balkany par la peau du cul dans sa villa à Marrakech. Comme je m'intéresse beaucoup à l'histoire, notamment l'histoire social et que je suis passionné par les événements de la Commune de Paris, j'avais lu un bouquin de Louise Michel, communarde, anarchiste et poétesse. Le texte que j'ai choisi sonne vraiment comme un mauvais sort, prononcé par une femme, toujours habillée en noir, ajoute à cela le texte de Marx sur "Un spectre hante l'Europe : le spectre du communisme." et la boucle est bouclé. Le numéro 13 de Speedball était l'occasion rêvé pour ce projet.




4/ et sinon à titre perso, c'est quoi ta pire malédiction ?
Je pense justement que ma malédiction c'est la politique. Je dis souvent que la pire chose qui me soit arrivé dans la vie, c'est de m'être politisé. Quand tu commences à analyser les structures dans lesquels tu vis, les différents systèmes de domination qui font souffrir tout un tas de personnes, toutes les injustices, ça te fout hors de toi, c'est déprimant. Du coup je suis un peu énervé en permanence, sur tout. Je dis pas que j'aurais préféré ne pas avoir toutes ces connaissances, mais c'est plus facile de vivre sans savoir comment le monde fonctionne, c'est un confort. Là où ça devient une vrai malédiction c'est que ça fout en l'air tes relations sociales. C'est très difficile de garder son calme quand tes potes, ta famille ou tes collègues balancent des opinions avec lesquels tu es radicalement en désaccord. Même pour mon blog, j'ai envie de parler de politique, mais les gens ne me suivent pas pour cela à la base. Quand j'ai eu le malheur de soutenir Tanx contre Marsault, ça a été le bordel complet sur ma page facebook pendant presque une semaine. C'était pourtant la base.


5/ un dernier mot ? Un sort à jeter aux lecteurs ?
Je leur souhaite d'attraper le coooommuuuuniiiiisme.


Pour soutenir SPEEEDBALL 13, c'est par :

dimanche 30 décembre 2018

L'illustration de JOKOKO en vidéo !

Jokoko, du collectif Kronik, rejoint Speedball13 pour une illustration.
Il en a même fait une p'tite vidéo !



Pour soutenir Speedball 13, c'est par !


jeudi 20 décembre 2018

SOUTENEZ SPEEDBALL13







SPEEDBALL collectif PUNK & BD prépare son numéro 13
Un numéro qui interroge sur les sorts jetés, les caprices du destin et le fait de médire et maudire son prochain selon une programmation entretenant l’illusion de détenir le monopole du vrai.
Accidents à répétitions légendaires, appel à lancer le malheur sur autrui, instinct grégaire, malchance, sorcellerie médiatique, conformisme comme protection contre l’ostracisation, fatalisme dépressif et exorcisme ant-capitaliste rythment ce nouvel opus malfaisant...

Un numéro fétiche, grimoire contre culturel pour invoquer les forces de l’ombre, propre à démanteler les incantations d’un ordre illégitime en fin de règne...



Toujours vendu 7€ (+3 de FdP), il s'agit là de plus de 80 pages couleur de BD indé sans concessions... et sans pognon ! 
On vous propose donc de nous soutenir en précommandant avant le 13 Janvier ce treizième méfait de la bande à Jess X (Suckmachine, Metaluna, Ciné Bazar, Distorsion...) et SLO ( MetalManiax, Brikabrak prod... ). Et ça commence maintenant !



Objectif : 1000 €      Atteint : 1146€



DAMIEN : Précommande simple, Speedball 13 livré avec un badge10€
-----------------------------------------------------------------------

ROSEMARY : Précommande de soutien, Speedball 13 livré dédicacé avec 3 badge et une carte postale15€
-----------------------------------------------------------------------
REGAN :  Précommande de gros soutien, pareil que précédent + un Tshirt (dessiné par Madd) ! 30€ 

Taille du Tshirt

-----------------------------------------------------------------------
WARREN : Précommmande de renfort, pareil que précédent +  Speedball 11 & 12 et plein de trucs ! 50€ 

Taille du Tshirt
-----------------------------------------------------------------------
SATAN : Précommande radicale, pareil que précédent + une ILLUSTRATION ORIGINALE COULEUR ! 80€

Taille du Tshirt
Théme de l'illustration
-----------------------------------------------------------------------
Vous pouvez aussi nous soutenir en commandant les NUMEROS PRECEDENTS sur la BOUTIQUE.

mardi 6 février 2018

SPEEDBALL12 : extrait de SLO (BD)

Un extrait de la BD - sombre et bizarre - de SLO, intitulée "Le cutter d'Okhalm", et parue dans le Speedball nouveau !



vendredi 2 février 2018

Speedball 12 : Paranofuture !

7€ (+frais de port: 3 €) - 100 pages Couleur
Avec SLO, Seb, Méli, Gomé, Madd, Péco, Jess X, Louna, Dr Silk, Gromain, Krokaga, Chester, Max Clem, Dav Guedin, Lenté Chris, Pierre Bunk, Tôma Sickart, Manolo Prolo, Adrien Cassel, Gwen Tomahawk, Etienne Deconing
Réf: SB12
Imprimeur: Pixart printing
Parution: Février 2018
ISBN: à parution
Format: 17x24cm
Couverture souple, dos carré


I'm watchin' you !